Lauwaart, la création comme philosophie de vie !

lauwaart artiste made in mada
Par défaut
Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Originaire de la commune du Vauclin, Lauwaart vit pleinement de sa passion, l’art digital. Depuis presque deux ans, elle réalise dans son atelier d’Ivry-sur-Seine toutes sortes de créations, et ne compte pas s’arrêter là !

Si pour Lauwaart, faire de sa passion, son métier n’a pas tout de suite été une évidence, le dessin a toujours fait partie d’elle. “Depuis toute petite, je suis passionnée par le dessin, par la création” explique-t-elle. Pourtant, après avoir obtenu son baccalauréat littéraire et passé une année à la Barbade, elle décide d’intégrer un BTS tourisme, à Paris.

Mais durant ces années d’études, la jeune femme a autre chose en tête. “Je voulais aller vers la créativité” confie-t-elle. C’est donc naturellement qu’elle décide de se tourner vers sa passion et de s’inscrire en master 1 de design graphique.

Lauwaart – Maya (avril 2019)

“Il faut se lancer et voir où cela nous mène.”

En 2017, elle prend la forte décision de se mettre à son compte et de partager ses créations. Grâce à l’aide d’une association et après “pas mal de démarches administratives”, elle finit par ouvrir, début 2018, son atelier, au sein d’une usine désaffectée. Depuis, Lauwaart vit son rêve à fond !

Elle réalise, principalement pour des particuliers, des portraits digitaux, mais aussi des tableaux sur toile ou encore sacs, qu’elle commercialise sur son site internet.  

À bientôt 24 ans, la jeune artiste a déjà vu son travail récompensé à de nombreuses reprises. Après avoir dévoilé son art sur le marché afro-caribéen de Paris, c’est en Espagne et plus précisément à Barcelone qu’elle a eu le privilège de faire sa première exposition. “C’était une expérience très enrichissante et j’espère qu’il y en aura d’autres”.

La transmission de son savoir est aussi l’une des motivations de Lauwaart. Elle organise des cours de dessin dans son atelier et ne rechigne jamais à donner des conseils à ceux qui, comme elle, voudraient se lancer. “Je suis ouverte à la discussion, les gens peuvent venir dans mon atelier pour discuter et échanger autour de l’art. Je conseillerais à tout le monde de croire en soi. Il faut se lancer et voir où cela mène”.  

Quand on demande lui comment elle envisage son avenir en tant qu’artiste, elle répond tout naturellement qu’elle ne se pose pas trop la question. “Je n’ai pas d’idées fixes sur mon avenir. Je n’avais pas prévu d’être là où je suis aujourd’hui, quand il y eu des obstacles, je les ai toujours surmontés et je continuerai à le faire”. Preuve en est que la détermination de cette martiniquaise n’a pas de limite.  

Une réflexion au sujet de « Lauwaart, la création comme philosophie de vie ! »

  1. Rafa Conde

    i am Rafa from Spain, i was a classmate of you in Barbados and iam glad to see that you have a big succes in your life Congratulations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *